Gaz et électricité

La cuisinière et le poêle font partie des appareils au gaz des caravanes, camping-cars, ou motorhomes. Et pour le réfrigérateur qui, lui, peut fonctionner à l’électricité : 230 V au camping, 12 V derrière la voiture. Le gaz et l’électricité apportent un peu de luxe au camping.

Propane et butane
Bien que vous puissiez cuire à l’essence ou l’alcool, 98 % des campeurs utilisent un appareil au gaz dans leur caravane, camping-car, motorhome ou à proximité de leur tente. Généralement du propane : si vous campez en hiver, utilisez du propane parce que le butane ne peut être utilisé qu’à partir d’une température extérieure de 5 degrés. Les bouteilles de gaz seront entreposées dans le coffre du timon ou dans une armoire spéciale du motorhome : dans des espaces ventilés, où le gaz peut s’échapper à l’extérieur en cas de fuite.

Types de bouteilles de gaz
Il existe un certain nombre de types de bouteilles ; outre les exemplaires gris en acier (5 kg et 11 kg), il existe également des bouteilles de gaz légères en plastique, aluminium ou acier inoxydable cylindrique. Faites bien attention aux dimensions à l’achat : certaines bouteilles en plastique ont une « collerette » haute, ce qui fait qu’elles ne rentrent pas dans tous les coffres de timon. Dernière chose à noter : les bouteilles de gaz vides en plastique s’échangent contre des pleines, les bouteilles de gaz en aluminium ou acier peuvent être remplies dans des stations de remplissage reconnues.

Régulateur de pression
Avant d’utiliser votre cuisinière, poêle ou réfrigérateur, adaptez d’abord le gaz à l’aide du régulateur de pression sur la bouteille. Il réduit la (haute !) pression de la bouteille à une pression de travail comprise entre 30 et 50 millibars, en fonction du type d’équipement de votre motorhome ou caravane. Les régulateurs de pression possèdent une membrane qui peut sécher. Voilà pourquoi il faut le remplacer tous les 10 ans. Rapportez l’ancien au magasin pour repartir avec le bon à la maison (30 ou 50 millibars).

Tuyaux à gaz
Dans les caravanes ou les motorhomes, les bouteilles de gaz sont attachées avec des brides ou des sangles afin qu’elles ne roulent pas au sol durant le transport. Les bouteilles de gaz sont raccordées au large réseau en métal/cuivre de la caravane ou du motorhome par un tuyau flexible (orange). Sur ce tuyau orange se trouve une date de production, remplacez-le tous les 4/ 5 ans ou avant si des dégâts sont visibles. Contrôlez régulièrement si le tuyau de gaz ne fuit pas à l’aide d’eau savonneuse ou d’un aérosol spécial.

Entretien
Le contrôle des fuites à l’aide d’eau savonneuse ou d’un aérosol spécial et le remplacement du tuyau et du régulateur de pression de gaz sont le seul entretien que vous pouvez effectuer vous-même. Lors des entretiens biannuels, le concessionnaire de caravanes met les conduites sous pression à la recherche de fuites. Les brûleurs y sont également vérifiés, le réfrigérateur et le poêle sont contrôlés. Du travail d’expert donc. Installez de toute façon un détecteur de gaz ou de préférence un détecteur de monoxyde de carbone dans votre caravane.

Vide ou pleine ? 
Comment savoir si une bouteille de gaz est vide ? Il existe de nombreux appareils pour le vérifier, les uns plus précis que les autres. Les campeurs d’autrefois placent simplement un pèse-personne sous la bouteille. Si le poids indiqué se rapproche du propre poids de la bouteille, vous savez alors qu’elle est vide… Il existe des appareils pour raccorder vos deux bouteilles de gaz à l’installation. Ils passent automatiquement de la bouteille vide à la deuxième.

Courant : 230 et 12 volts
Les caravanes et motorhomes bénéficient d’alimentations séparées : une pour le 230 V et l’autre pour le 12 V. Sur la route, le courant 12 V vient directement de la voiture par la prise caravane ; pour les motorhomes, les utilisateurs bénéficient du courant réseau embarqué. Au camping, vous utilisez le réseau 230 V. Les appareils fonctionnant sur 12 V (robinet, éclairage intérieur, toilette) sont activés par un transformateur qui convertit le courant 230 V en 12 V. S’il y a un boiler, celui-ci fonctionne de toute façon sur 230 V.

Fiches CEI
Avec une rallonge traditionnelle, vous n’irez pas loin au camping. Vous avez besoin d’une fiche CEI bleue, disponible dans tous les magasins de camping. Vous y trouverez également des adaptateurs : toujours pratique, car tous les campings ne disposent pas d’une prise CEI sur l’emplacement. Un adaptateur vous permet éventuellement d’utiliser des enrouleurs de câbles traditionnels. La plupart des emplacements bénéficient d’un courant de 10 ampères, largement suffisant, à moins d’avoir également une clim sur le toit de la caravane ou du motorhome.

Disjoncteur différentiel
Les caravanes disposent généralement d’un boîtier de fusibles automatique à deux groupes. Parfois sans disjoncteurs. Si un défaut apparaît dans le câblage 230 V, les parties métalliques telles que le plan de travail, le poêle et même la structure extérieure de la caravane peuvent se mettre sous tension. Un disjoncteur différentiel empêche d’être électrocuté et coupe directement le courant. Faites installer cet appareil chez votre concessionnaire.

« Autonomie énergétique »
Les plus beaux emplacements n’ont pas de courant, vous vous en rendrez vite compte. Mais si vous avez déjà une batterie à bord, par exemple celle du déplace-caravane, vous tiendrez encore quelques jours sans être raccordé. Il existe des réfrigérateurs au gaz et si vous utilisez des lampes LED à la place des énergivores halogènes, vous diminuerez largement votre consommation. Il s’agit du camping en « autonomie énergétique », vous trouverez plus d’informations sur Internet, concernant aussi les panneaux solaires.