Chargement et conduite

Beaucoup de débutants appréhendent l’événement : conduire avec une caravane. Une remorque ou un camping-car passe encore, mais une caravane… Cela devient vite toute une affaire. En pratique, cela se passe merveilleusement bien pour autant que l’on tienne compte des dimensions de l’ensemble.

Poids tractable
Cliquez ici pour télécharger la liste des poids tractables.

Chargement
Commençons par le chargement de votre caravane. Essayez d’équilibrer les côtés droit et gauche afin que la pression sur les pneus soit la même des deux côtés. Les objets légers (comme les vêtements) vont dans les armoires du haut, les bagages lourds (auvent, mâts, fauteuils pliants, provisions) se placent autant que possible à droite au-dessus de l’essieu de la caravane. Pour la pression sur l’attache (le poids de la pression du timon sur l’attache-remorque), ne dépassez pas : 60 à 70 kg environ pour la plupart des voitures.

Vitesse critique
Chaque remorque dispose de sa propre « vitesse critique » : la vitesse à laquelle la caravane peut légèrement osciller. Si vous dépassez cette vitesse, par exemple en descente, alors votre caravane tanguera certainement. Les freins sont alors la seule solution. Avec une caravane bien chargée, votre « vitesse critique » va également augmenter. Si vous sentez que la caravane est déjà instable à 80/90 km/h, essayez de vous garer. Déplacez les bagages lourds vers l’essieu de la caravane et assurez-vous une pression suffisante sur l’attache.

Attention aux porte-vélos
En vacances, pensez à emporter votre vélo à la maison. Mais où les ranger en route ? Des porte-vélos fantastiques sont disponibles sur le marché, à fixer soit sur le timon soit à l’arrière de la caravane. Mais surtout à l’arrière, ils influencent grandement la « vitesse critique » de l’ensemble voiture/caravane (voir ci-dessus). La meilleure place pour les vélos se situe DANS la caravane et de préférence au-dessus de l’essieu. Peu pratique ? Oui. Mais tout de même la meilleure place. Tout autre emplacement fait grandement appel à vos aptitudes de chargement…

Freiner ou accélérer ?
Si la caravane dérape, il n’y a qu’une solution : FREINER. Ainsi, vous réduisez la «vitesse critique » et vous revenez dans les zones de stabilité. Si vous avez peur, contrôlez alors votre chargement sur un parking (voir ci-dessus). Généralement, il y a quelque chose qui ne va pas.

Stabilisateur
Il existe des mythes tenaces : un stabilisateur vous permet de rouler plus vite ou le chargement n’a plus d’importance. Ces stabilisateurs réduisent d’emblée les mouvements d’oscillation et améliorent le confort de conduite. Mais il y a un risque : vous ne ressentez plus les mouvements d’oscillation dans votre volant. Prenez donc le chargement de votre caravane au sérieux et ne dépassez pas les limitations de vitesse, ce sont les vacances après tout. Votre dispositif craque-t-il ? Alors il fonctionne parfaitement. Ne jamais graisser !

Cours de conduite caravanes
Le plus beau cadeau pour un conducteur de caravane débutant ? Un cours de conduite caravanes ! Non seulement une journée très agréable, mais vous apprendrez également en pratique ce à quoi il faut faire attention. Comment réagir aux effets du vent à pleine vitesse avec un tel véhicule de loisir ? Comment faire un freinage d’urgence, comment conduire dans les montagnes ? Que diriez-vous des manœuvres au camping ? Faire une manœuvre arrière pour garer sa caravane sur l’emplacement, avec une seule main sur le volant ? Vous allez certainement faire des jaloux parmi les amis campeurs…